Mise en boîte

Ma lecture de l’instant : « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, — car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, — ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite. » 1 Jean 1:1-4, LSg.

Je crois qu’elle résume bien ce que je désire faire au travers de ce blogue et elle a réveillé plusieurs pensées en moi.

Jean ne parle pas de ce qu’il a compris, analysé, synthétisé, mais simplement de ce à quoi il a goûté, ce qu’il a contemplé. Dieu est toujours plus grand que toutes nos théories et il en est bien différent.

J’admire ≈ ceux qui systématisent la Bible et arrivent à en faire un tout cohérent. Pour ma part, il suffit souvent que j’échafaude une théorie pour tomber sur un texte qui la contredit.

En écrivant ce blogue, je ne cherche pas à donner des réponses, mais plus à partager des questions qui libèrent, des questions aidant à penser hors de la boîte, comme on le dit en anglais. Mes réponses me conviennent assez bien aujourd’hui, mais elles ne sont bonnes que sur cette courte section de mon sentier. Il va prochainement faire un virage et je verrai tout sous un autre angle.

Dans les milieux évangéliques, nous avons été très forts pour systématiser, pour créer des boîtes et quand quelqu’un ose poser une question hors de la boîte, on le regarde comme s’il avait oublié de mettre son pantalon. Les boîtes nous sécurisent et nous protègent, mais elles nous empêchent de voir ce qui se passe à l’extérieur.

Nous aimons les pensées standardisées et les stéréotypes, alors que, comme quelqu’un l’a dit, Dieu lui est dans les prototypes. Il nous a tous faits différents pour que chacun, d’une manière unique, reflète sa gloire, pour que chacun exprime une facette de sa sagesse multiforme et infinie. Certains font des choses que je ne comprends pas et qui parfois vont même dans un sens apparemment opposé au mien. Mais est-ce que cela veut pour autant dire que l’un ou l’autre a tort et n’est pas fidèle à Dieu dans ce qu’il accomplit ? Notre connaissance est partielle, nous rappelle Paul. Alors même si je ne comprends pas, je peux néanmoins les bénir et les aimer comme mes frères.

Nous cherchons tous à collaborer à l’œuvre du Roi et c’est l’infinie variété de nos services qui l’honorent vraiment et qui manifestent sa sagesse et son amour.

,

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: