Le christianisme comme alternative (traduction)

Plus je me tourne vers la Bible, plus je me rappelle que le Royaume de Dieu est une alternative au Royaume du Monde. Le peuple de Dieu est appelé à être une alternative au brisement, au désespoir et à l’oppression que nous voyons autour de nous.

Dans le premier livre des Thessaloniciens, Paul nous rappelle de ne pas nous affliger comme si nous étions sans espérance. Les gens, les choses et les occasions disparaissent, mais nous ne devons pas nous affliger comme si nous ne possédions pas d’espérance. Dans les temps troublés que nous vivons, nous ne devons pas nous affliger comme si nous étions dépourvus d’espérance. Nous vivons dans l’espérance à laquelle Paul nous appelle : que les souffrances de cette vie mèneront à une plus grande gloire.

En ces temps de grandes souffrances qui nous environnent, en ces temps de pauvreté croissante, nous devons être une alternative au vide que nous voyons autour de nous ; nous sommes un peuple qui représente une grande gloire. Nous grinçons des dents, et nous endurons des douleurs et des épreuves comme tout le monde, mais nous nous tenons fermement à une paix qui n’est ni vide ni dénuée de sens. Nous pouvons servir ceux qui sont brisés, désespérés et opprimés, nous pouvons être une voix qui ne s’abandonne pas au cynisme, à la colère, et à la défaite.

Traduit du blog CHRISTIANITY FOR THE REST OF US

, ,

  1. #1 by Enya on 11 novembre 2011 - 12:30

    AMEN!!!

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: