10 choses que le Saint-Esprit ne fait pas (traduction)

Not what Jesus meant when He said He is sending you a Helper...

Ce que Jésus n’a pas voulu dire au sujet de l’Aide qu’il nous a envoyé…

Nous entendons souvent parler du « cahier des charges » du Saint-Esprit lors de sermons spéciaux sur la puissance. Le Saint-Esprit n’a pas de « cahier des charges » dans ses relations avec vous. Ce n’est pas un ouvrier qui fait ses 40 heures par semaine pour la divinité, et des heures supplémentaires le dimanche. Il est l’Esprit du Père et également celui du Christ. Il n’accomplit pas son boulot en vous et au travers de vous, mais il est simplement lui-même et il se révèle à vous et à ceux qui vous entourent.

Cela dit, voici une liste de 10 choses qu’il ne fait certainement pas. Si vous en avez d’autres, ajoutez-les aux commentaires ci-dessous.

1. Vous convaincre de votre péché.

Jean 16:8-9 dit qu’il convainc le monde de péché et que ce péché est spécifiquement l’incrédulité. Comme vous croyez en Jésus, vous n’avez pas besoin d’être convaincu d’incroyance. Vous n’êtes pas non plus du monde (Jean 15:19), mais vous êtes nés de Dieu et par conséquent vainqueurs du monde (1 Jean 5:4).

2. Tenir un registre de vos fautes.

Dieu a juré par lui-même de ne jamais plus se souvenir de vos péchés. Cela signifie qu’Il ne les enregistre pas pour sur un DVD Blue Ray pour les regarder avec votre grand-mère quand vous aurez passé les portes du paradis.

3. Prendre des décisions à votre place.

Vous pouvez certainement lui demander son avis, et je suis 100 % sûr que cet avis sera bon. Avec qui me marierais-je ? Quel travail devrais-je faire ? Où devrais-je habiter ? Il se soucie vraiment de ces choses, mais il ne va pas faire les choix pour vous. Vos décisions sont vos décisions. Demandez-lui et faites-lui confiance.

4. Venir et repartir.

Il est toujours avec vous (Mat 28:20). Dieu a également dit que jamais il ne nous laisserait ni ne nous oublierait (Héb 13:5). Vous êtes entré en relation avec une personne. Vous avez tous reçu de sa plénitude (Jean 1:16), et il habite pleinement en vous (Rom 8:11), parce qu’en Christ habite la plénitude de la divinité (Col 2:9).

5. Augmenter votre onction.

Vous avez reçu la parfaite onction de Christ (1 Jean 2:27). Qu’est-ce que vous aimeriez voir augmenté ? Est-ce que l’onction de Christ serait déficiente ?

6. Jeter votre main sur une personne malade.

Prier pour les malades est notre privilège. C’est ainsi que Dieu aime. Le Saint-Esprit désire aimer toutes les personnes avec lesquelles vous entrez en contact, mais c’est vous qui contrôlez qui vous aimez et à quel degré. Il peut vous parler du besoin d’une personne (1 Cor 12:8-10), mais le choix d’aimer et de partager est toujours à vous.

7. Vous dire comment payer votre dîme.

Le Saint-Esprit ne s’intéresse pas à votre dîme, en fait, il s’intéresse à vous délivrer de la Loi. Vous devez décider dans votre propre cœur combien vous voulez donner sans que ce soit à contrecœur (2 Cor 9:7). Si vous le lui demandez, ne soyez pas étonnés si vous entendez toujours : « Tout. » (Actes 2:45)

8. Écrire les 10 Commandements dans votre cœur.

Son ministère est celui de la vie et non de la mort (2 Cor 3:6-9). S’il écrivait les 10 Commandements dans votre cœur, il pourrait tout aussi bien signer votre certificat de décès.

9. Vous révéler le fruit que vous ne portez pas.

C’est lui qui fait fructifier. C’est son fruit et non pas le vôtre (Gal 5:22-23). Il peut le faire croître bien mieux que vous, et il désire le faire croître au travers de vous et en vous pendant que vous vous reposez sur l’œuvre parfaitement accomplie du Christ.

10.  Vous enseigner au travers de la souffrance et de la maladie.

Il nous enseigne à refuser l’impiété (Tite 2:11-12) et il nous corrige par sa parole (2 Tim 3:16) et par son onction (1 Jean 2:27). Il ne nous enseigne pas par la maladie. Si vous pensez vraiment qu’il vous enseigne par la maladie, est-ce qu’aller chez le médecin ne fait pas manquer les cours ?

Prochainement, je vais vous donner un aperçu de ce qu’il a réellement envie de faire.

 

Grâce et Paix !

Cornel

 

,

  1. #1 by Stéphane Kapitaniuk on 4 janvier 2013 - 13:14

    Bonjour Désiré,

    C’est toujours délicat de ne pas être d’accord. Le plus simple est bien sûr de faire comme si de rien n’était. Mais ce commentaire est la preuve “that I care for you”.

    Je suis étonné (en mal) de cette liste.
    1. Certains points de la liste cherchent à couper des cheveu en quatre. Exemple: Vous croyez vraiment que l’argument du point #1 tient la route? Il cherche peut-être à provoquer avec le titre. Mais la sanctification est clairement l’œuvre de l’Esprit de Dieu (2Thess 2.13; 1Pi 1.2). Et comment peut-on mettre à mort les œuvres de la chair, si on en est pas d’abord convaincu qu’ils sont péché? C’est effectivement ce que Paul indique dans Romains 8.13-14.

    2. D’autres points mélangent des concepts très différents. #8 par exemple mélange la Loi et la justification par la loi. Est-ce que les 10 commandements sont la Parole de Dieu? Réponse: Oui! Pour cette raison, il est dit que la loi est bonne (Ro 7.12). Par contre, jamais est-ce que l’Esprit nous encouragera à placer notre confiance en la justification par la loi.

    3. Quant au point #10, je comprends la position, puisqu’il s’agit d’une traduction venant de Charisma. Mais je vous soumets l’idée que Dieu est bien plus complexe que nous. La maladie peut être une conséquence du péché, cela n’empêche pas que Dieu s’en sert pour notre bien (sans jamais faire le mal). Heb 12.6 explique par exemple que Dieu discipline ceux qu’il aime. Pour faire bref, j’aime mes frères charismatiques. J’aime en particulier leur passion et soif de Dieu. Par contre, ils n’ont pas tous une théologie de la souffrance qui est solide. Cette prédication est un bon exemple d’une bonne théologie de la souffrance: http://www.desiringgod.org/resource-library/sermons/christ-and-cancer.

    J’espère que ce commentaire pourra contribuer à la discussion. Soli Deo Gloria.

    • #2 by Désiré Rusovsky on 4 janvier 2013 - 15:12

      Merci de ton commentaire Stéphane,

      Pour le point #1, je ne suis pas sûr que tu comprends la sanctification comme lui. Il me semble que les versets que tu cites pourraient être compris différemment. Je ne l’avais pas remarqué auparavant, mais 2Thess 2.13 et 1Pi 1.2 semblent impliquer que la sanctification est initiale dans nos vies chrétiennes. Par notre conversion, notre baptême et notre réception de l’Esprit Saint, nous avons été sanctifiés. C’est cette sanctification initiale qui nous rend capables d’obéir et de mener une vie qui plaît à Dieu. Je ne suis pas non plus certain que Romains 8:13-14 doive être compris dans ton sens. Il semble plutôt que l’initiative vienne de Saint-Esprit qui nous indique comment vivre de manière positive en nous ouvrant le chemin et non de manière négative en dénonçant nos péchés. Si nous marchons par l’Esprit, nous n’accomplissons pas les désirs de la chair, donc nous ne péchons pas.
      Je ne comprends pas ton argumentation au sujet du point #8.
      Je ne partage de loin pas la compréhension “piperienne” du sujet qui me semble faire bon marché d’une bonne partie des Écritures et qui donne une image plutôt inconfortable de Dieu. Je doute que l’image que Dieu que se fait Piper soit vraiment et premièrement amour.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: