Révélation du mystère de Dieu 2 (en Lui)

Je vais un peu revenir en arrière, mais cette épître est si riche que cela va sans doute arriver souvent.

Si l’on accepte la mise entre parenthèses du « aux Éphésiens », cette épître s’adresse aux saints et fidèles en Jésus-Christ, comme le traduit la TOB 2010. Elle s’adresse donc uniquement à ceux qui sont mis à part pour servir Dieu et qui sont fidèles dans ce service.

Une expression clef de la proclamation d’introduction est « en Lui ». Toutes les bénédictions de ce passage sont en Christ comme l’exprime déjà le verset 3 « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les cieux en Christ ! » Éphésiens 1:3.
Les versets 3 à 11 expriment toute l’ampleur de la bénédiction que Dieu nous donne en Christ. La bénédiction divine ne se trouve nulle pas ailleurs que dans le Christ. Tout ce passage est à comprendre à cette lumière. Chercher à l’utiliser pour justifier des positions doctrinales particulières est manquer totalement le but.

En Christ, nous avons été choisis (v3) ; en Lui, nous avons été comblés de grâce (v6) ; en Lui, nous avons été rachetés de notre esclavage et pardonnés de nos fautes par son sang (v7) ; en Lui, ceux qui avaient d’avance espéré en Christ (les fidèles d’Israël) ont reçu leur part d’héritage (v11), en Lui, ceux qui ont entendu l’Évangile et qui ont cru ont été marqués du sceau du Saint-Esprit (v13).

J’ai lu hier ce texte de R. Loren Sandford http://www.charismamag.com/blogs/prophetic-insight/18561-a-new-move-of-god-is-emerging . Je suis d’accord avec ses constatations, moins avec ses conclusions. Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, il y parle d’une insatisfaction croissante dans nombre de milieux chrétiens principalement chez les charismatiques. Cela m’a rappelé une expérience du début de cette année. J’ai assisté à une grande rencontre avec une oratrice reconnue. J’y ai été frappé par la présence de nombre de « vieilles gloires » du Renouveau Charismatique dans ma région, ainsi que par la présence de plusieurs personnes venant de plusieurs centaines de kilomètres. Il y avait certainement une soif et une attente, mais je doute qu’elle ait été comblée. En tout cas, je n’ai pas constaté la naissance d’un nouvel élan, d’un nouvel enthousiasme après cette réunion. Beaucoup cherchent et ont soif, mais ils ne savent pas où chercher, alors ils courent les orateurs, les congrès et les réunions de tous types. Je crois que la clef se trouve dès le début de cette épître, au verset 3. Dieu nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles, dans les cieux, en Christ. Toutes les bénédictions auxquelles nos cœurs aspirent se trouvent dans les cieux en Christ. Elles se trouvent non pas dans une compréhension intellectuelle ou émotionnelle de la personne de Jésus-Christ, mais dans une communion spirituelle (dans les cieux) avec Lui. Et cette bénédiction ne s’adresse pas à moi, mais à nous. Tous les « en Lui » sont suivis de « nous » ou de « vous », cette bénédiction est collective et elle ne peut vraiment être reçue et vécue que collectivement et dans la mutualité de l’amour fraternel.

, ,

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: