Évangéliser?

On nous appelle souvent à évangéliser sur la base des derniers versets de l’Évangile de Matthieu. Mais parlent-ils vraiment de cela ?

« Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.

Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Matthieu 28:18-20, LSg.

Visiblement, le mot évangéliser et ses dérivés ne s’y trouvent pas. Le concept central est de faire des disciples et de les enseigner à mettre en pratique les paroles de Jésus.
Le mot et l’idée de salut ne s’y trouvent pas non plus.
L’appel n’y est pas à croire, mais à agir, à vivre en conformité avec la volonté de Dieu.

Le problème actuel des églises, en particulier évangéliques, ne serait-il pas justement d’avoir substitué à la notion de disciples, celle de sauvés ou de convertis.
En annonçant et en vivant un évangile au rabais ou un évangile dénaturé, nous produisons des chrétiens au rabais et dénaturés, ayant peut-être même pas l’apparence de la piété (2Ti 3:5).

Comment Dieu pourrait-il bénir un tel évangile et le confirmer par des signes et des prodiges : « Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté. » Hébreux 2:4, LSg.
Comment le monde pourrait-il nous prendre au sérieux s’il ne nous voit pas vivre les enseignements de Jésus ?

Il est grand temps de relire les Écritures loin des clichés doctrinaux réducteurs qui nous en voilent le sens.

Que le Seigneur vous bénisse et qu’il renouvelle votre intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »  Selon Romains 12:2.

Votre frère Désiré.

 

, , , , , ,

  1. #1 by Céleste on 25 juillet 2014 - 22:54

    Je lisais ce même passage il y a peu de temps et je méditais la notion de disciple… Un disciple suit son maître. En actes 11 je crois, il est écrit que c’est à Antioche que pour la première fois les disciples furent appelés chrétiens. On perd de vue ça trop souvent : être chrétien, ce n’est pas être de religion chrétienne, c’est suivre Christ.
    Ce que j’aime bien dans ce passage, c’est que “faites des disciples” vient avant “baptisez-les” : pour moi, ça met clairement en exergue la nécessité que les gens prennent une décision de suivre christ (être des disciples) avant d’aborder la question du baptême
    Ce qui est intéressant aussi dans l’idée de disciple, du moins dans le contexte biblique, c’est que si on prend le cas des douze disciples, ils n’étaient pas juste ceux assis aux pieds du maître à écouter…. Jésus les a enseigné dans un contexte relationnel, de vie quotidienne et partagée, faite des évènements ordinaires (mariage, repas, etc). Leur spiritualité s’est construite dans ce contexte relationnel. Donc pour moi, faire des disciples, c’est offrir aussi ce même contexte relationnel.
    Jésus demande d’enseigner les “nouveaux disciples” à observer ce qu’il a prescrit… Une lecture “rapide” peut faire basculer dans la dérive d’enseigner des règles à ceux qui se sont convertis “par grâce” et de tomber dans la même dérive que celle des Galates que Paul reprend fermement… En méditant ce passage, je me suis demandé : mais qu’est-ce que Jésus nous a prescrit ?” et j’ai fait le lien avec Jean chapitre 14 à 17 (je ne sais plus l’endroit exact) où Jésus dit : mon commandement c’est de vous aimer les uns les autres. Notre mission est donc claire (pas facile !) : amener les gens à suivre Christ et enseigner l’amour dans un contexte relationnel. Sacré défi qu’on ne peut vivre…. qu’en étant disciple, en suivant Celui qui est Amour et en le laissant être formé en nous.
    Le dernier truc qu’i m’a frappé dans ce passage ce sont les versets qui précèdent et suivent celui que tu as cité : Avant cette “mission”, Jésus dit : Tout pouvoir m’a été donné… Il établit donc son autorité. Et ensuite : Je suis avec vous tous les jours. Là Il établit sa présence. Et ça m’a parlé : nous ne pouvons accomplir cette mission qu’en nous tenant entre l’autorité et la présence de Christ !! Voili voilou quelques petites réflexions en réponse à ton post

  2. #2 by Didier Millotte on 13 septembre 2014 - 16:53

    Tout à fait d’accord.

  3. #3 by Didier Millotte on 23 septembre 2014 - 21:32

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: